L’histoire du café 1/2

Comment le café est devenue une véritable institution répandue dans le monde entier ?

  histoire café pour la pause-café en entreprise

 

Retour sur l’origine du café   

De nombreuses histoires racontent la découverte du café. La plus courante remonte à 850 avant Jésus-Christ. Un chevrier intrigué par les cabrioles bizarres de ses chèvres mangea les fruits des arbustes dont elles se nourrissaient. Ressentant un effet vigoureux, il parla de sa découverte à tout le monde dont les imams, qui jetèrent les cerises au feu pour chasser les démons. L’odeur enivrante qui en sorti les poussa à en trouver l’origine. Ils firent bouillir d’autres cerises, le café était né.

La plante a été découverte dans la région de “Kaffa”, en Ethiopie et au Yémen. La culture du café eu du succès au Yémen grâce aux récoltes des arbustes “coffea arabica”, unique pays à cultiver cet arbuste. Jusqu’au début du XVIIIe siècle, l’usage du café avait gagné tous les pays d’Islam, et même d’Europe.

La première mention sérieuse des propriétés et de l’usage du café date de la fin du IXème siècle par un médecin arabe.

 

Pour arriver jusqu’à nos tasses, la boisson a traversé un grand nombre de pays : Arabie, via Médine et La Mecque, Egypte, Syrie, par Damas et Alep, enfin Constantinople où débuta l’empire du café . Les premiers établissements servant cette boisson sont ouverts en Turquie offrant de nouvelles sensations aux consommateurs. Elle déclenche un bien-être et une vivacité d’esprit inconnus jusque là. En 1614, un humaniste vénitien écrit : “les Turcs ont une boisson de couleur noire qui rafraîchit quand on la boit l’été et réchauffe en hiver : elle est pourtant toujours la même et se boit chaude, à petites gorgées, en dehors des repas, pour le plaisir de la compagnie et de la conversation.” Mais ces bienfaits ne sont pas bien vus par tous et sont vite réprimés et condamnés.

Grâce aux caravanes des marchands le café se répand vite à travers tout le Moyen-Orient . L’Egypte assure le rôle de transitaire vers l’Europe et l’Empire Ottoman, majoritairement à Istanbul dont le café est devenu un produit de première nécessité..

 

Source : www.la-croix.com - “De la graine au breuvage, l’aventure du café”

Histoire du café Frederic MAURO