L’histoire des débuts du café en Europe et en France 2/2

Les débuts du café en France

 

cafe pour entreprise histoire du cafe

A la fin du XVIe siècle des botanistes et des voyageurs allemands, italiens et hollandais rapportèrent du Moyen-Orient des informations sur la plante du caféier et le nouveau breuvage que l’on pouvait en tirer. En 1614 des hollandais commencèrent à étudier la possibilité de culture et de commerce du café.

Dans les premières années du 18ème siècle les Européens viennent directement acheter le café au Yemen.

En 1669 un ambassadeur du grand turc, chargé d’améliorer les relations entre la France et la Turquie, reçoit les nobles en leur offrant du café. Le raffinement orientale développé autour de cette boisson séduit les mondains de la capital. Louis XIV va s’y intéresser et en boire. La Turquie aura réussi à imposer son café sur les bords de Seine.

En 1684, François Procope importe le concept de boutique de café venu de Venise. Il ouvre à Paris le plus vieux café de la capital, sous son nom. Ce café est toujours ouvert, vous pouvez vous y arrêter pour y faire une pause-café !

Son concept de cafés sera repris dans plusieurs ville de France et s'étendra très rapidement à travers tous le territoire.

 

“ Le café est très usage à Paris : Il y a un grand nombre de maisons publiques où on le distribue. Dans quelques-unes de ces maisons on dit des nouvelles ; dans d’autres on joue aux échecs. Il y en a une où l’on apprête le café de telle manière qu’il donne de l’esprit à ceux qui en prenne ; au moins, de tous ceux qui en sortent, il n’y a personne qui ne croie qu’il en a quatre fois plus que lorsqu’il y est entré.”

Montesquieu, Lettres persanes XXXVI

 

Le caféier sera introduit dans les colonies antillaises où la France s'approvisionnera librement.

En effet, en 1720, Gabriel de Clieu est autorisé à revenir dans son île de la Martinique avec deux des quatre plants de café d'Amsterdam. Après un voyage épouvantable, un seul plant de caféier arriva à destination car Gabriel aurait partagé sa faible ration d’eau avec lui pendant tout le voyage, mais l'essentiel était préservé. Dix-huit mois plus tard, un kilo de cerises de café est récolté, puis replanté dans les îles françaises de la Guadeloupe et de Saint Domingue. Le café des Colonies Antillaises sera consommé en France dès 1736. En 1780 avec 40 000 tonnes annuelles, Saint Domingue fait alors figure de premier producteur mondial.

Aujourd'hui un grand nombre de français ne peuvent se passer de cette boisson au goût si particulier. La pause-café en entreprise est importante pour tout le monde. C'est pourquoi chez pauseObureau nous souhaitons simplifer l'organisation de votre pause-café en entreprise grâce à notre concept d'abonnement café grains ou capsules, n'hésitez pas à demander votre devis sur-mesure